MARTINIQUE : UNE PRE-SAISON

novembre 20th, 2012

p1020264.JPG

Alors voilà, bientôt 3 mois que nous sommes rentrés et bien des choses se sont passées.
Tout d’abord, tout le monde est en forme, les enfants pètent le feu (un peu trop à notre goût par moment, surtout Manech!!), à l’école tout se passe bien et Tof comme moi n’allons pas tarder à entamer notre saison de travail.

p1020112.JPG

prêts pour aller à l’école

En septembre, Tof est donc parti 3 semaines en France pour régler des affaires de famille, prendre le temps de se retrouver et voir les potes (pas tous malheureusement). De son côté ça a été.
Pour ma part, j’ai donc été maman célibataire et franchement… ça l’a super bien fait ! J’ai trouvé mon organisation, tout était carré et règlé comme du papier à musique ! J’avais le temps de gérer l’administratif qui avait pris du retard, le quotidien et le suivi de Manech pour ses soucis d’hyperactivité tout en arrivant à traîner parfois le soir avec les enfants, à sortir seule (je les faisais alors garder) et à voir mes amis. Bien sûr Tof m’a manqué mais ça fait du bien aussi de temps en temps de prendre des distances. La vie de bateau a cet inconvénient…

3 jours après son retour je m’envolais pour une semaine solo à Tobago !

img_20121011_154925.jpg

Alors là, j’ai vraiment savouré !
Le trajet a été un peu long, et oui, bizarrement c’est plus rapide d’aller à Paris qu’à Tobago depuis la Martinique !!
J’avais pris mon billet pour faire Martinique – Ste Lucie – Trinidad et je comptais prendre le ferry pour Tobago dans le souci de faire des économies. Seulement, en arrivant à l’aéroport de Trinidad, le prix du taxi pour rejoindre le port rendait l’avion beaucoup plus intéressant. Malheureusement, le vendredi tous les vols étaient full jusqu’au lendemain !! Je paie donc le taxi, me rend au port, fais la queue pendant 2 heures pour que 10 personnes devant moi les guichets se ferment !! Je me suis donc retrouvée à Trinidad avec mon sac, aucun contact et pas moyen de rejoindre Tobago dans la soirée !
Je suis alors retournée à l’aéroport accompagnée de deux gars de Tobago qui étaient dans le même cas que moi et on s’est inscrit en stand-by, en attendant qu’une place soit libre.
On a vu passer 6 avions durant la nuit.
Une nuit dans l’aéroport de Trinidad à dormir par terre dehors parce que la clim est trop froide à l’intérieur, un vrai bonheur ! Nikiteir et Neepaul ont été adorables avec moi et ont joué aux gardes du corps pour me laisser dormir en paix. Au final c’était une chouette nuit et puis j’avais le temps, je partais en vacances !

img_20121006_072006.jpg

compagnons de galère!

A 7h du mat, des gens qui n’avaient pas passé la nuit à attendre ont obtenu une place avant nous (les 30 personnes qui étions en galère!) et là, ça a commencé à chauffer, la fatigue aidant. Je suis allée voir le type à l’accueil et j’ai joué la carte de la petite touriste qui va faire une mauvaise pub. Je lui ai expliqué la situation, il est venu avec moi, a discuté avec les autres personnes et a dit… qu’il ne pouvait rien faire ! Mais 1/2h plus tard, alors qu’on commençait à perdre espoir de pouvoir un jour aller à Tobago, étrangement, tout le monde a eu une place dans l’avion !
Au final je suis partie à 6h30 du bateau le vendredi matin et je suis arrivée à 8h15 le samedi matin à Tobago !!! après 16 heures d’attente à Trinidad.
Mais ça valait le coup…

pelican.jpg

J’ai retrouvé mon île préférée, ses paysages, son ambiance, ses gens, mes potes… que du bonheur.
Un copain m’a trouvé une petite location…humm… je ne pouvais pas rêver mieux ! Sur les hauteurs du village, une chambre, une salle d’eau avec WC, une cuisine aménagée, pas très grand, loin d’être luxueux mais il ne manquait rien et surtout… la terrasse ! Avec vue sur la baie !! J’ai passé beaucoup beaucoup de temps sur ma terrasse !!

img_20121007_102138.jpg

Et voilà la vue de ma terrasse… vous comprenez?

Et pendant une semaine j’ai pris du temps pour moi.
Grasse mat’ oblige tous les matins, petit déj’ dans le calme, baignade, sieste, repas à l’heure que je veux, bouquin, musique et autres petits plaisirs locaux…
J’ai fait quelques belles balades aussi dans des cascades, un tour en kayak, une bonne bouffe avec le père Olive qui repassait par là justement. Ha !!! que c’était bon !!!

img_20121011_142717.jpg

Mais finalement une semaine c’est suffisant.
Tof et les enfants me manquaient et sur la fin je me demandais ce que je faisais là.
Alors, retour !
Pas aussi compliqué que l’aller mais pas loin ! Le soir du départ une tempête tropicale passait et je me suis demandée si l’avion allait décoller et si oui, si j’allais monter dedans !! Parce qu’avec la pluie et les éclairs qu’il y avait ce soir là ce n’était pas rassurant, surtout que les avions ne sont pas bien gros !
Finalement ça l’a fait jusqu’à Ste Lucie et là, 5 heures d’attente parce que les vols s’étaient arrêtés !

img_20121013_122323.jpg

Mais bon, j’ai retrouvé ma troupe, un peu en sale état il faut dire : Titouan s’est ouvert l’arcade et a eu 3 points de suture et Tof s’est jeté en l’air à fond avec son vélo dans un mancenillier !! Alors pour ceux qui ne connaissent pas, le mancenillier est un arbre extrêmement toxique qui pousse chez nous. Les feuilles, les fruits, les branches, même la pluie qui s’égoutte de cet arbre brûlent.

p1020118.JPG

Résultat, il s’est bien ruiné le Tof. Tout le coude et son pourtour, un mollet entier et des plaques dans le dos.
1er effet Kiss kool : ça brûle
2ème effet Kiss kool : ça cloque
3ème effet Kiss kool : ça pèle et ça gratte
4ème effet Kiss kool : ça laisse des marques
Il a deux plaques dans le dos qui ont eu du mal à cicatriser et les traces se verront sûrement toujours maintenant.

Les autres étaient sains et saufs heureusement !

p1020135.JPG

Tof :
Et oui !!! Vous n’y croyiez plus, et pourtant c’est bien le Toffiot qui reprend sa plus belle plumasse pour agrémenter ce texte que je trouve personnellement, il faut bien l’dire, un peu austère. Voilà c’est dit !!!

p1020209.JPG

Et cessez cette clameur que j’entends d’ici, ces crises d’hystérie  en place publique, ces regroupements pacifiques et festifs à la simple annonce de mon retour sur ce blog, je n’en suis pas digne, je suis même gêné,  je t’ai délaissé trop longtemps, Ô fidèle lecteur.
(digression, gaffe Tof tu dérapes déjà !)
Pour en revenir à nos petits amis à poil laineux. « à poil lai…. ». non ! c’est bon pour la reprise en chœur. Un peu relou là !

p1020121.JPG
Les Daltons!!!

 

Déjà pour ce qui est du titre, je suis désolé de faire l’inspecteur des travaux finis mais, vraiment ça manque de « peps », c’est trop plat, fat, c’est pas alléchant, ça ne donne pas une envie incommensurable d’aller lire ce qui se passe plus loin:

Martinique : une pré-saison.

J’sais pas moi ! c’que vous en pensez, vous ? moi, j’trouve ça creux. On aurait pu mettre :

Annou Ale : une saison dans les starting blocks.

Top ! Ou encore :

Mais où sont les Annou Ale ?

Plus dramatique, et avec moins de référence athlétique.
Ou que sais-je, un bon :

Annou Ale – la Martinique : un retour contrasté !

Ça a quand même vachement plus de gueule !

p1020253.JPG

Et sachez que je suis dès à présent d’accord avec ceux qui me diront que je refais le jeu de la presse actuelle (dont elle ne se lasse depuis des décades) de soigner la forme faute de fond. La substantifique moelle absente, c’est le paqueujingue ( clin d’œil à nos amis d’outre-manche ) qui mérite d’un coup toutes les attentions, joli paquet de vide !
(digression, récidive, carton !)

p1020230.JPG

Nuance par rapport à ce que je viens d’écrire, car nous, on a maintenant le fond et la forme, bien que, depuis que j’tapote j’n’ai pas raconté grand-chose. Alors j’y remédie.

 p1020137.JPG

Notre nouvelle annexe, toute aussi discrète que notre bateau!!

 

Bien ! Il faut dire que le retour en Martinique a été assez délicat. On ne quitte pas l’éden pour retourner au charbon sans heurts. C ‘est loin d’être l’enfer la Martinique, loin de là, on est bien d’accord, mais pour nous, revenir au Marin, c’est souvent synonyme de  factures, inscriptions, rentrées des classes, agoraphobie dans les grandes surfaces, rythme de dingo, boulot, fatigue qui te rend trop souvent indisponible pour tes propres gosses…tout ça, que sais-je et j’en passe. On a repris le train-train quoi !
Quoique pas tout à fait, puisque je suis retourné en métropole et Marion s’est fait une petite piqure de rappel tobaguiène le tout garni d’un séjour dominiquais.

p1020205.JPG

 p1020278.JPG

D’ailleurs, à ce propos, je tiens à dire que je suis désolé de ne pas être venu te claquer une bise à Nostang Valérie, de ne pas t’avoir checké mon Gab, qu’on n’ait pas trouvé un créneau dans nos emplois du temps de ministre mon Ronan, et à tous  ceux que j’n’ai pas pu croiser mais à qui je pense bien pourtant.
Un grand merci pour l’accueil en terre viking et à ceux qui n’portent plus d’chapeaux ronds d’ailleurs.

p1020171.JPG

p1020302.JPG

reconnaissez vous Gollum?

Bientôt, mi- octobre était là et le relevé de banque nous a gentiment rappelé que c’est bien beau les vacances mais qu’il faut aller bosser et rentrer du fric maintenant !
Je me suis donc armée de mes CV et de mon plus beau sourire pour aller voir tous les restos du coin. Quelques jours après j’avais du boulot, trop contente !! Et puis… les choses ne se passent pas toujours bien.
Au bout de 4 jours j’ai découvert que mon collègue de travail était en fait un gros facho, ex-skinhead et j’ai décidé de démissionner sur le champ étant incapable de ne rien dire. Il faut dire que la veille j’avais appris que je bossais en réalité pour 40 euros la soirée (avec 5 euros de frais d’essence pour le trajet)… je ne perdais pas grand chose.
Je me suis donc expliquée avec la patronne, j’ai mis les choses au clair par texto avec mon collègue et je suis restée chez moi, avec mon mari, à pouvoir faire un bisou à mes enfants le soir avant qu’ils s’endorment… et ça, ça vaut beaucoup pus que 40 euros !
Et la cerise sur le gâteau c’est qu’en plus, ils ont refusé de me payer ma dernière soirée estimant que je n’avais pas été correcte avec eux.
Voilà, j’ai 32 ans et je me suis encore bien fait enflée ! J’ai bossé 4 soirées pour 120 euros !! formidable non ??
Ha bah !! elle commence bien la saison !
Heureusement j’étais déjà sur un autre plan qui devrait se concrétiser dans quelques jours.
De son côté Tof n’est pas trop trop motivé pour bosser cette année… il ne veut pas embaucher avant décembre et en attendant il fait du sport puisqu’il arrête de fumer et il prend soin de lui. Il a bien raison d’ailleurs.

p1020150.JPG

Tof : ouai bah si ça se termine à chaque fois dans les mancenilliers, moi j’arrête le vtt. De là à c’que j’me fasse niaquer par un shark quand j’vais nager ou faire d’la pinch’, moi à ce train là j’reprend la clop dare-dare ça s’ra moins nocif !!!

p1020145.JPG

St Pierre, au nord de la Martinique

p1020371.JPG

Milo au Pictionary!! IL est trop fort, il gagne à tous les coups!

p1020370.JPG

Sur ce, les vacances scolaires sont arrivées, les comptes dans le négatif grave, plus de boulot… on a attendu, serrés les fesses et mangés des pâtes…
Et puis le 5 novembre, c’est tombé et du coup… on est repartis en vacances en Dominique !!!

p1020169.JPG


C’était la dernière chance avant mai/juin de pouvoir bouger de Martinique.
4 jours sur place, 3 jours de rando, cascades, rivières, forêt tropicale, fruits frais… ho que c’est bon et que c’est beau la Dominique !

p1020195.JPG

p1020219.JPG

p1020216.JPG

On n’a pas voulu faire la douane pour si peu de temps alors on a été se planquer entre Roseau la capitale au sud et Porthmouth la deuxième grosse ville au nord. Notre copain Jo nous avait parlé d’un club de plongée tenu par des allemands où il y avait de bon corps morts pour laisser le bateau l’esprit tranquille. C’est bien vrai, l’endroit est sympa, les coffres sont sûrs, le petit village de Salysburry est tout mignon. Juste que l’accueil de la patronne du club laisse à désirer au niveau de l’amabilité.

p1020146.JPG

p1020198.JPG

Le nord est encore plus sauvage que le sud et les touristes sont concentrés sur le parc national qui se trouve près de Roseau. Dans le nord il existe très peu de  documentation sur des randos possibles. Le premier jour, on a traversé une plantation de cacao, corossol, coco, banane, giromon, citron, mangue et ensuite on a remonté une rivière. C’était sympa mais pas transcendant et on n’a pas été gâté par la météo. Du coup le soir j’ai cherché sur internet d’autres infos et je suis tombée sur le blog d’un monsieur qui indiquait 3 randos possibles dans le nord.

p1020224.JPG

p1020188.JPG

p1020185.JPG

p1020206.JPG

les esprits tordus verront autre chose qu’une corossol!

On en a choisi une le lendemain qui menait à une cascade avec une piscine naturelle, tout au nord de l’île sur la côté au vent.
Trop belle journée ! Tout s’est goupillé parfaitement avec les bus, on a trouvé le chemin facilement, l’endroit était splendide et les enfants se sont éclatés.

p1020231.JPG

p1020283.JPG

p1020269.JPG

p1020286.JPG

p1020306.JPG

Il y avait un gros rocher du haut duquel on pouvait sauter. Titouan l’a fait 7 fois de suite, Lilou 3 fois, Tof et Manech une fois et moi… je me suis dégonflée !!! je suis restée trop longtemps en haut à regarder en bas ! Il y avait entre 4 et 5 mètres quand même !

Tof : avec des parents qui les initie si jeune au base-jump, comment tu veux qu’il n’y ai pas de points de suture derrière, m’enfin !

p1020317.JPG

p1020272.JPG

Sur le retour on a chopé des pamplemousses et on est rentrés de nuit, vannés mais heureux.
Le lendemain ça a merdouillé, on n’a pas réussi à aller là où on voulait et après il était trop tard pour faire les 8 km de rando qui nous tendaient les bras. RDV pris pour juin !

p1020349.JPG

On a remis les voiles direction du Marin cette fois pour de bon…
La vraie saison va commencer pour nous d’ici peu de temps et pendant 6 mois
on va avoir le nez dans le guidon.
Heureusement de nouveaux projets sont en préparation, c’est ce qui va nous faire tenir !!

Tof : on vous en parle bientôt dans un nouveau numéro des aventures des Nannou Alé, dans lequel je promets de m’investir plus largement.

et voilà notre rêve: une case toute jolie et le bateau seul au mouillage devant…

p1020366.JPG

p1020180.JPG